Confinement J+ Remèdes à l'ennui

Rechercher par mots puis cliquer sur la loupe

Plus que jamais, dans ce temps suspendu, anxiogène  et incertain, nous avons besoin du cinéma et de son ouverture sur le monde.  Dès le 17 mars 2020,  FFM a mis sur son site et sur les réseaux sociaux, des longs et cours métrages : ceux du patrimoine ou ceux des réalisatrices qui ont acceptées de les mettre en libre accès.

Nous les en remercions.

Confinement j+52 : Remèdes à l'ennui... Doc sur grand écran

Bon plan via le journaliste de France Culture Antoine Guillot
"Cette semaine, Documentaire sur grand écran propose en accès libre trois films qui abordent avec force et sensibilité ces quelques biens communs que sont la santé, l’habitat, la reconnaissance sociale : Les Patients  de Claire Simon,  J’ai droit à la parole de Dominique Cabrera, et  La Motivation  de Emmanuel Gras."

#confinement #bonsplans #cinemacheznous #culturecheznous
#cinema #realisatrices #womenmakefilms #womendirectors

Confinement j+51 : Remèdes à l'ennui... Maria Forteza

La Filmoteca Española vient de découvrir dans ses archives celui qui pourrait être le premier film sonore à avoir été réalisé par une femme en Espagne : Mallorca, un court métrage de María Forteza, réalisé entre 1932 et 1934. On ne connait pas grande chose de cette réalisatrice et la Filmoteca espère en savoir davantage en diffusant son oeuvre. #oubliéesdelHistoire
Découvrez cette pépite en accès libre sur la chaine Vimeo de Filmoteca Española jusqu'au 8 mai à 12h.
https://bit.ly/2yxbrdV
Le film est destiné à recréer, comme l'indique le prologue, l'esthétique de la musique d'Isaac Albéniz à travers de "petites œuvres cinématographiques".

Confinement j+50 : Remèdes à l'ennui... le cinéma en mode virtuel 

Bonne nouvelle !

Vingt festivals de cinéma de premier plan, notamment Cannes, Venise, Berlin, Toronto ou le festival de Tribeca vont participer à un événement virtuel qui offrira gratuitement des films sur YouTube. -29 mai - 7 juin

#culturecheznous #homecinema #confinement #coronavirus #solidarite #covid19 #festival #YouTube

Festival des Rencontres Ciné de Salon-de-Provence

27 avril, 23:14 · -Good New

Vingt festivals de cinéma de premier plan, notamment Cannes, Venise, Berlin, Toronto ou le festival de Tribeca vont participer à un événement virtuel qui offrira gratuitement des films sur YouTube :

le festival We Are One, un festival mondial du film qui se tiendra du 29 mai au 7 juin en ligne et proposera des longs métrages, des courts métrages, des documentaires, de la musique et des tables rondes virtuelles.

Le programme exact qui n’est pas encore connu sera un mélange de films nouveaux et anciens à visionner sur YouTube.com/WeAreOne.

Soyons fous !

Connaissez-vous le film qui a reçu le LUX Prize (le prix décerne par le Parlement Européen) en 2019 ?
C'est la satire féministe Dieu existe, son nom est Petrunya de la macédonienne Teona Strugar Mitevska. L’histoire, inspirée d’un fait divers, d’une jeune femme qui décide de participer à une compétition rituelle, traditionnellement réservée aux hommes.
Un vrai coup de cœur pour notre équipe.
Le film est maintenant disponible en ligne sur des plateformes de Video on Demand.
Teona Strugar Mitevska était l’invitée des rencontres FFM en décembre 2019 et a donné une leçon de cinéma qui a éclairé l’ensemble de son oeuvre.
Si vous n'avez pas pu participer, vous pouvez écouter l'interview que le Journal Zibeline a réalisée : https://bit.ly/2yNvGnk

Confinement j+49 : Remèdes à l'ennui... Teona Strugar Mitevska

Confinement j+47 : Remèdes à l'ennui... Alessandra Celessia

Si vous n'avez pas de muguet, consolez-vous avec ce cadeau du Festival La Première Fois !
Le film Mirage à l'italienne de la réalisatrice italienne Alessandra Celesia est visible gratuitement pendant 2 semaines !
En complément de la masterclass que nous avions partagée auparavant.

Bon premier mai !

#premiermai #fetedutravail #bonsplans #homecinema #cinemaitalien

A vos agendas ! Une nouvelle occasion pour voir (ou revoir) Papicha#César du Meilleur premier film 2020. Mercredi 6 mai 2020 : Séance virtuelle de PAPICHA de Mounia Meddour, suivie d'un débat avec Lyna Khoudri (César meilleur espoir féminin 2020).Réservez votre place sur le site de la 25e Heure:
https://www.25eheure.com/
Synopsis: Alger, années 90. Nedjma, 18 ans, étudiante habitant la cité universitaire, rêve de devenir styliste. A la nuit tombée, elle se faufile à travers les mailles du grillage de la cité avec ses meilleures amies pour rejoindre la boîte de nuit où elle vend ses créations aux "papichas", jolies jeunes filles algéroises.
La situation politique et sociale du pays ne cesse de se dégrader. Refusant cette fatalité, Nedjma décide de se battre pour sa liberté en organisant un défilé de mode, bravant ainsi tous les interdits.
#papicha #seancevirtuelle #homecinema #confinement #coronavirus #quarantaine #covid19 #confinement #femmes #womendirectors #womenmakefilms

Confinement j+46 : Remèdes à l'ennui... Papicha

Confinement j+45 : Remèdes à l'ennui... Karima Guennouni

La réalisatrice Karima Guennouni a reçu le prix des lycéens 13 en courts pour son premier court métrage Ferraille, lors de la dernière édition des Rencontres FFM.
Aujourd'hui elle nous offre son court métrage en accès libre ! https://vimeo.com/237099110
Sarah travaille dans un garage tout en continuant ses études. Elle passe la plupart de son temps libre à réparer sa vieille 4L, afin d’emmener son frère autiste voir la mer pour la première fois.
#confinement #covid19 #coronavirus #maroc #cinema #courtmetrage #réalisatrices #womendirectors #womenmakefilms #ennui #bonsplans

Confinement j+44 : Remèdes à l'ennui... Trois couleurs

mk2 a lancé le concours du court métrage confiné ! Vous avez le temps jusqu'à la fin du confinement pour proposer vos créations. Entre temps, regardez les vidéos préférées de l'équipe de MK2 sur le site Trois Couleurs.

#courtconfiné #MK2 #confinementcréatif #confinement #coronavirus #lockdown #concours #courtmétrage

Confinement j+43 : Remèdes à l'ennui... Alessandra celesia

Les ami.e.s du Festival La Première Fois viennent de mettre en ligne la leçon de cinéma d'Alessandra Celesia, qui était leur invitée d'honneur pendant la dernière édition du Festival ! Une belle occasion de connaitre de plus près le travail de cette réalisatrice italienne qui vient du théâtre, dont nous avions programmé le documentaire Mirage à l'italienne en sa présence en 2013.
"Même quand tu veux mettre en scène, il faut composer avec le réel, car ce que tu ne peux pas mettre en scène (dans un documentaire) c'est les émotions des autres". Entretien entièrement en français, extraits de films en VOSTFR. 

https://bit.ly/3cW9lCH

#confinement #covid19 #coronavirus #masterclass #cinema #documentaire #cinemaitalien #italy #réalisatrices #womendirectors #womenmakefilms #ennui #bonsplans #lapremierefois.

https://www.journalzibeline.fr/critique/la-chanson-dalessandra/?fbclid=IwAR2Ur7Dtx_DnWgz1FcoCetQoJzXtQhgqEfzzLwgzGewzJaPjakTD0_7V598

Photo : Sanosi productions

Une vingtaine de longs métrages sont accessibles gratuitement sur le site du Centre Cinématographique Marocain jusqu'à la fin du mois de mai. Chaque films est programmé à des dates précises et disponible pour 48h. Nous vous conseillons le film The narrow frame of midnight (2014) de Tala Hadid, diffusé le 16 et 17 mai prochain. Une histoire émouvante et un long voyage à travers le Maroc (les magnifiques paysages de l'Atlas surtout), Istanbul, puis jusque dans les plaines du Kurdistan, et au-delà. En 2017, nous avions programmé son beau film House in the fields. Consultez la liste des films avec les dates de diffusion : https://www.ccm.ma/inter/phactualite/doc1_1741.pdf

Confinement j+39 : Remèdes à l'ennui... Tala Hadid

Confinement j+36 : Remèdes à l'ennui... Agnès Varda

Grace à mk2 nous avons déniché une autre pépite d'#AgnèsVarda...on ne se lasse pas de son regard sur le monde ! Les dites Cariatides, 1984.
À l’occasion d’une commande faite par TF1, elle se demande qui elles sont, qui les a érigées à Paris à la fin du XIXe siècle… Mais surtout elle leur donne vie en parlant de leurs « rêves de pierre », en convoquant les poèmes de Baudelaire ou encore ses propres photos de femmes portant des paniers aux quatre coins du monde.
Le court est disponible à ce lien jusqu'au 23 avril : https://bit.ly/2ypCp6N

#quarantaine #covid19 #coronavirus #restezchezvous #Varda #films #realisatrices #womendirectors #womenmakefilms #Paris #courts #ennui #architecture #cariatides

Une autre réalisatrice nous fait cadeau d'un #courtmétrage !
Maryam Touzani, dont le court Aya va à la plage avait remporté le #prix du public 13 en courts à Hyères en 2016.
Elle nous offre son premier court Quand ils dorment, l'histoire d'une relation spéciale entre une petite fille et son grand-père. Quand celui-ci meurt subitement, elle cherche une façon de lui dire au-revoir au-delà des conventions religieuses. En écho à cette difficile période de #confinementhttps://vimeo.com/51954133
mdp : touzanimaryamfilm

#quarantaine #covid19 #coronavirus #restezchezvous #Maroc #films #realisatrices #womendirectors #womenmakefilms #mediterranee #courts #ennui #cadeau

Confinement j+35 : Remèdes à l'ennui... Maryam Touzani

Confinement j+30 : Remèdes à l'ennui... Chantal Akerman

Chantal Akerman (1950-2015) : Elle était féministe que pour une raison profonde disait-elle : « Je crois en ce que j’ai envie de faire » Elle est considérée comme une cinéaste de la modernité, de la post-nouvelle vague. elle s’inspirait de Kafka, Bataille, Jean-luc Godard et d’Andy Warhol qu’elle rencontra lors de son passage à New York . Son cinéma est traversé par son histoire personnelle, le trauma de la shoah, celle de sa famille anéantie dans les camps nazis.  Les films de Chantal Akerman sont sans complaisance, sans coquetterie, exigeants, mais d’une force brute sidérante, la réalité y est mise à nue. 

A 17 ans, elle réalise son premier court-métrage de 13', Saute ma ville (1968)  : film de révolte, d’un humour inquiétant qui préfigure son oeuvre. Chantal Akerman disait elle-même que « tout y était »  Tout ce qu’elle traiterait d’une manière ou d’une autre après. On lui doit quelques-uns des plus beaux films du XX siècle : Je, il, elle (1974) - Les rendez-vous d’Anna (1978), - Jeanne Dielman, 23, quai du commerce, 1080 Bruxelles (1975) - la Captive (2000)... " Il n'y a rien à dire, disait ma mère, et c'est sur ce rien que je travaille".

Retrouvez Saute ma ville, Je, tu, il, elle et d'autres films de Chantal Akerman sur le site Derives: https://bit.ly/34GDSBB- #covid19 #confinement #quarantaine #coronavirus #cinema #realisatrices #womendirectors #womenmakefilms #films #akerman

Confinement j+29 : Remèdes à l'ennui... 6 docus féministes

Confinement j+28 : Remèdes à l'ennui... Petite blonde

Avis aux nostalgiques de #Malmousque !
Le G.R.E.C. mets plus de 100 films de son catalogue en accès libre ! Nous vous conseillons Petite Blonde, tourné à #Marseille et plus précisément à Malmousque, par la réalisatrice marseillaise Emilie Aussel. Elle avait tenu une mini leçon de cinéma lors d'un atelier, à partir de son court métrage, au Centre Social La Savine en 2017. https://bit.ly/2Xrjbbw
#courtmetrage #realisatrices #mediterranee #womendirectors #covid19 #confinement #quarantaine #court #cinema

Confinement j+27 : Remèdes à l'ennui... Chèvre ou vache

Vous avez aimé le court #PilePoil (César 2020) ?
Découvrez le tout premier court métrage réalisé et autoproduit par Lauriane Escaffre et Yonnick Muller, Chèvre ou Vachehttps://bit.ly/39S1dS0

#comedie #courtmetrage #cesar2020 #parents #realisatrices #womendirectors #covid19 #confinement #quarantaine

Confinement j+25 : Remèdes à l'ennui... Gwen

Bonne nouvelle ! La cinémathèque américaine a mis en ligne un court métrage rare d'Agnès Varda de 2008, La petite histoire de Gwen la Bretonne.
Gwen Deglise est une jeune fille qui, un jour, frappe à la porte de Varda sans le savoir, pour lui vendre ses livres d'arts et ainsi financer son billet d'avion pour les Etats-Unis. Leurs chemins se croiseront de nombreuses fois encore, toujours en rapport avec le cinéma. Aujourd'hui, Gwen est cheffe de la programmation de la Cinémathèque américaine, à Los Angeles...
https://bit.ly/3c56EOX

#covid19 #confinement #quarantaine #bonnenouvelle #varda #agnesvarda #trouvaille #court #courtmetrage #realisatrices #womendirectors #losangeles #cinematheque

La réalisatrice marocaine Randa Maroufi met en libre accès son court métrage #ThePark pendant quelques jours.C'est l'occasion de découvrir davantage le travail de la réalisatrice du très beau #BabSepta, que nous avions programmé en 2019."Tourné dans un parc abandonné au cœur de Casablanca, The ParK (2015) sert de portrait à la jeunesse marocaine locale qui utilise le lieu pour se rassembler. Les voix que nous entendons, les camaraderie et l'antagonisme des jeunes sont inspirés d'images et sons capturés par des téléphones portables et diffusés sur les réseaux sociaux." https://bit.ly/3aUb9f0
#covid19 #quarantaine #confinement #femmes #réalisatrices #festival #maroc #womendirectors #court #courtmetrage

Confinement j+24 : Remèdes à l'ennui... The Park

Confinement j+23 : Remèdes à l'ennui... Loulou

Un petit tour du coté des #séries !
Connaissez-vous Loulou ?
C'est une mini série #comédie, diffusée sur ARTE, qui chronique la vie de Louise, fille de 28 ans, lors d'une grossesse inattendue.
En 2017, nous avions passé un très bon moment avec deux des trois autrices de la série : Marie Lelong et Alice Vial.
La série est toujours disponible ici : https://bit.ly/3bTprwp
Recommandée chaudement pendant ces jours de confinement !

Confinement j+22 : Remèdes à l'ennui... Elisa Flaminia

La réalisatrice italienne Elisa Flaminia Inno - Filmmaker mets en ligne son #documentaire Pagani - Il film, que FFM avait programmé en 2017 en sa présence.
"Ce film vient de la nécessité de raconter la richesse culturelle de ma terre. La Campanie est remplie de personnes qui gardent précieusement un patrimoine culturel inestimable dont le processus est gravement menacé par un certain type de culture mondialisée".

https://bit.ly/2R7P58V (location du film 1,99 euros)

Elisa co-réalise également un documentaire participatif sur les femmes et cette période de quarantaine : Tutte a casa - Donne, Lavoro, Relazioni ai tempi del Covid-19.

#Réalisatrices #womendirectors #femmes #covid19 #confinement #quarantaine #coronavirus #cinema #films #Italie #Sud #Campania #Pagani

Confinement j+21 : Remèdes à l'ennui... Appel à films

Les amies de Mostra Internacional Films de Dones de #Barcelone font un #appelàfilms pour des #courtsmetrages d'une minute sur le thème des #utopies. Réservé aux #femmes. Voulez-vous tester votre talent de #réalisatrice ? Vous avez jusqu'au 10 mai !

bit.ly/2Rge5e5

"It matters which stories create worlds, which worlds create stories." Donna Haraway

Confinement j+20: Remèdes à l'ennui... Germaine Dulac

#GermaineDulac (1882-1942) fut d’abord journaliste et dramaturge puis réalisatrice. Elle est l’unique femme #cinéaste de l’avant-garde des années 20. A l’arrivée du parlant (1933) elle devient directrice adjointe des actualités #Gaumont. Elle est une figure majeure de l’avant-garde cinématographique : Un #art neuf, pur et intégral qui repousse les limites de l’esthétique et prône l’harmonie des lignes, surfaces, volumes, formes dépouillées de tous sens trop humains. Son film le plus célèbre, La Coquille et le Clergyman (1928) sur un scénario d’Antonin Artaud (le seul qu’il écrira), est un film #surréaliste qui se joue de la narration traditionnelle de l’époque. La Souriante Madame Beudet (1923), son chef d’œuvre, traite de l’incommunicabilité des couples, son thème privilégié ; il est souvent présenté comme le premier véritable film #féministe.
Elle a écrit avec sa compagne Marie-Anne Colson-Malleville un ouvrage théorique : « Qu’est-ce que le cinéma ? »
Le site #OpenCulture nous donne la possibilité de regarder gratuitement deux films :
- La Souriante Madame Beudet : https://bit.ly/3bRVH2X
- La Coquille et le Clergyman : https://bit.ly/3dVcoN8
#Réalisatrices #womendirectors #femmes #covid19 #confinement #quarantaine #coronavirus #cinema #films #Algérie #Oran #ennui

La réalisatrice Amal Kateb nous offre son premier #courtmétrage On ne mourra pas, que FFM avait programmé en 2011. Merci à elle !
Oran. Vendredi. Été 1994. Après un reportage à Kaboul, Salim revient dans sa ville à l'heure de la prière. Il retrouve Houria, la femme qu'il aime, cachée dans un appartement clandestin. Pour fêter leurs retrouvailles, Salim sort une bouteille de vin dénichée en Afghanistan. Seulement voilà, Houria n'a pas de tire-bouchon.

https://bit.ly/2X7Bjqr

#Réalisatrices #womendirectors #femmes #covid19 #confinement #quarantaine #coronavirus #cinema #films #Algérie #Oran #ennui.

interview d'Amal Kateb ici

Confinement j+18: Remèdes à l'ennui... Amal Kateb

Confinement j+15: Remèdes à l'ennui...

Des #courtsmétrages à découvrir gratuitement jusqu'au 27 avril avec #MyFrenchFilmFestival, le #Festival organisé par #UniFrance.
Parmi les nombreux titres disponibles, nous vous conseillons Pile Poil" de Lauriane Escaffre & Yvonnick Muller, #Prix du Public de la soirée 13 en Courts aux Rencontres FFM 2019 et #César 2020 du Meilleur court métrage.Une comédie réussie sur la relation père-fille, avec une bonne dose de tendresse.
Sous-titres en plusieurs langues également disponibles !
https://bit.ly/3bzDt6k
#pèrefille #Réalisatrices #womendirectors #femmes #covid19 #confinement #quarantaine #coronavirus #cinema #films

Les ami.e.s de La Baleine Marseille et de Shellac mettent en ligne en VOD le film de la réalisatrice marseillaise Anne Alix Il se passe quelque chose, que FFM avait programmé en 2018. C'est l'occasion de re-découvrir ce #roadmovie tourné en Provence, entre réel et onirisme, avec Lola Dueñas et Bojena Horackova.

https://www.labaleinemarseille.com/la-baleine-de-chez-soi/

#womendirectors #COVID19 #confinement #coronavirus #solidarite #femmes #realisatrices #cinéma #films #provence

Confinement j+13: Remèdes à l'ennui...

Confinement j+12: Remèdes à l'ennui...

Nous avons rendu hommage à cette grande dame du cinéma français pendant la dernière édition des Rencontres FFM.
Maintenant, un des magnifiques #courtsmétrages d'#AgnèsVarda est disponible en ligne : Plaisir d'amour en #Iran.
Un voyage entre poésie et architecture avec, en fil rouge, la sensualité.
https://bit.ly/2wsTQTz

#confinement #covid19 #quarantaine #cinema #voyage #femmes #films #realisatrices #womendirectors #filmeronne #varda

Le saviez-vous ? Pendant cette période de quarantaine, beaucoup de Festivals ont dû être annulés, mais souvent ils ont fait le choix de diffuser les films sélectionnés ou certains contenus en ligne !
Voici une liste non exhaustive :
La Fête du court métrage https://bit.ly/3dv5y0k
Les Courts Qui Rendent Heureux, en partenariat avec Festival International du Film d'Aubagne Music & Cinema et Paris Courts Devant : https://bit.ly/33KHz8V
- Le Festival International de Films de Femmes de Dortmund et Cologne Internationales Frauenfilmfestival Dortmund|Köln https://bit.ly/2UA20Bh
- Le Festival Cinéma du réel - Festival international du film documentaire https://bit.ly/3am0UQg

#confinement #quarantaine #covid19 #solidarité #cinema #homecinema #femmes #realisatrices #womendirectors #festivals #documentaires #films #courtsmetrages

Confinement j+11: Remèdes à l'ennui...

Vous souhaitez soutenir FIlms Femmes Méditerranée,

ici le bulletin d'adhésion ou don. 

Ou adhésion et/ou don par le site helloasso (sécurisé)

Confinement j+10: Remèdes à l'ennui...

https://vimeo.com/177022054


Les autres films de Marta Anatra sont également en libre accès sur Vimeo.

#réalisatrices #womendirectors #confinement #covid19 #méditerranée #cinema #films #exil #FLE

En 2016 FFM avait fait appel à la réalisatrice Marta Anatra pour tenir un atelier de cinéma avec des femmes en apprentissage du français, en collaboration avec Sud Formation. Cette période difficile de confinement nous semblait être la bonne occasion de re-partager le résultat de cet atelier : le film "Double absence".
"Il y a une #doubleabsence dans la mélancolie du migrant : la nostalgie d'un lieu qui n’existe plus, le bled, et le mirage d'un lieu qui n’existera jamais, le pays d'accueil comme on l'avait imaginé. Deux lieux qui n’existent pas, mais qui ont pourtant une consistance réelle. Dans cet espace entre rêve et réalité se construit le récit mythique du voyage du migrant. Comme dans le livre de A. Sayad, le film cherche “la langue que les immigrés emploient eux-mêmes pour faire part de leur propre expérience”. Sont des regardes internes et intérieurs su la nostalgie, l’exile, l’espoir." Marta Anatra 

Merci à la réalisatrice libanaise Rana Eid et à ses producteurs de Abbout Productions pour nous donner la possibilité jusqu'à ce soir de regarder Panoptic. Un documentaire que FFM avait programmé dans l'édition 2018 et qui a été récompensé au Festival de #Locarno.
Panoptic est la lettre de la cinéaste à son défunt père.
Egalement ingénieure du son, elle use de sons amplifiés pour plonger dans les tréfonds de Beyrouth et revisiter la guerre civile : « Je suis née en 1976, j’ai passé ma jeunesse dans les abris et j’ai entrepris une sorte de voyage dans les souterrains de Beyrouth. Je me suis rendu compte que le sous-sol libanais est d’une manière ou d’une autre relié à un système militaire. »

https://vimeo.com/237075562
Password: Lockdown2020

#Liban #méditerranée #réalisatrices #womendirectors #femmes #cin

Confinement j+9: Remèdes à l'ennui...

Confinement j+7: Remèdes à l'ennui... Mariam Bakacho Khatchvani

La réalisatrice géorgienne Mariam-Bakacho Khatchvani nous offre aussi son court métrage Dinola en libre accès.
Il avait remporté le #prix du Jury 13 un courts en 2014 : "ce film raconte avec une économie de moyens au service d'une mise en scène éblouissante, la rudesse d'un pays, l'enfermement des femmes et des enfants, la perpétuation d'une tradition injuste. Une fiction inspirée par une histoire vraie : celle de la grand-mère de la réalisatrice et bien d'autres femmes sans doute." Le jury de 13 un courts FFM 2014 Monique Deregibus, Bania Medjbar, Sylvie Morata et Catherine Poitevin)

https://vimeo.com/111234734?fbclid=IwAR2R717hfhnCNq9bJp6iwhqRXTMyz78Uw2wVabD63vJfHOd-3mRt-WpUD8w

#réalisatrices #womendirectors #confiment #covid19 #solidarité #méditerranée #cinema #films #courts #courtmetrage #femmes

La #premièreRéalisatrice du Cinéma
Alice Guy (1873-1968) a été longtemps oubliée par les historiens du #cinéma et même Georges Sadoul ne la mentionne pas dans son « Histoire générale du cinéma ». En 1896 secrétaire chez #Gaumont, avant d’en devenir la directrice artistique, elle écrit et réalise à 23 ans  La fée aux choux , le premier film narratif de l’histoire du cinéma. Viendront ensuite de nombreux #films dont le premier peplum, la vie du Christ en 35 mm. Tenace elle s’est toujours battue pour que son travail soit reconnu et elle fait partie de celles et ceux qui ont inventé le concept de réalisateur. Mais qui s’en souvient ?

La Fée aux choux et d'autres films d'#AliceGuy sont disponibles sur YouTube. C'est l'occasion de les re-découvrir !

https://youtu.be/xJWzNG9YYW8

Confinement j+6: Remèdes à l'ennui... Alice Guy

Confinement j+3: Remèdes à l'ennui...  Eliane Raheb

Merci à la #realisatrice Eliane Raheb qui a décidé d'ouvrir l'accès à son #film Ceux qui restent, que nous avions programmé.

Voici son message : Pour ceux qui sont enfermés, et veulent une dose d'espoir, de nature et d'amour, voici mon film avec sous-titres français (lien disponible jusqu'au 21 mars).

https://vimeo.com/214010056

#womendirectors #COVID19 #confinement #coronavirus #solidarite #femmes

modifier. C'est facile.

Confinement j+2: Remèdes à l'ennui...  Rûken Tekeş

Merci à la réalisatrice kurde Rûken Tekeş qui met en ligne en accès libre pour nos abonné.e.s son #courtmétrage de 2017 Hevêrk / The Circle / Çember, que nous avions programmé dans 13 en courts. Nous partageons également son beau message : #enjoysocialdistancing Fight against #COVID19 by cooperation and sharing!
Prenez soin de vous et à bientôt pour d'autres #remèdesàlennui pendant ce #confinement !

facebook.png
twitter_gris.png

© 2018 Association Films Femmes Méditerranée 2 rue Henri Barbusse 13001 Marseille