facebook.png
twitter_gris.png

© 2018 Association Films Femmes Méditerranée 2 rue Henri Barbusse 13001 Marseille 

Édition 2014

Les 9èmes Rencontres Films Femmes Méditerranée, débutées le 7 octobre à Marseille, se sont clôturées, après Martigues et Hyères, le 19 octobre à La Ciotat. 13 jours denses et chaleureux pour une programmation riche en films inédits et en invitées.

Une édition toutefois « arrachée » selon les mots de notre présidente Laurence Boulin à l'ouverture des Rencontres. « arrachée » pour trouver des financements, « La crise » dira-ton... « arrachée » aussi pour les réalisatrices méditerranéennes dont la création est plus que jamais : « un combat pour la parole, des droits, des aspirations et des rêves... ». 

 35 films, longs et courts métrages, fictions et documentaires, 10 inédits, 4 avant premières, 24 invitées, réalisatrices, scénaristes, actrices, ont pourtant témoigné de la vitalité du cinéma méditerranéen au féminin : Le Meraviglie de l'italienne Alice Rohrwacher, Peau de colle de la tunisienne  Kaouther Ben Hania, prix du jury "13 en Courts " et des collégiens du lycée Thiers, Araf et Men on the Bridge, des turques Yesim Ustaoglu et Asli Özge, le tonique Yo decido el tren de la libertad, documentaire espagnol collectif sur le droit à l'avortement. Des films qui resteront dans les mémoires, tout comme la belle présence d'Elena Cotta, grande dame du cinéma italien et actrice de Palerme d'Emma Dante. 

Le public fidèle et renouvelé s'est passionné notamment pour les nombreux événements forts qui ont rythmé les Rencontres : Vif succès pour la Table Ronde organisée pour la seconde année avec ARTE Actions Culturelles à la Villa Méditerranée sur l'engagement des "femmes d'images" avec en ouverture au débat le passionnant documentaire Mare Magnum de Letizia Gullo et Ester Sparatore. Découverte émerveillée aux ABD de l'œuvre De Florence Miailhe, et de son cinéma d'animation, écrit avec Marie Desplechin. Questionnement d'actualité à L'Alcazar sur les enjeux et le devenir du webdocumentaire. Une salle bondée de jeunes professionnels et autres, pour une table ronde animée par Nicolas Bole du Blog documentaire. Succès aussi de la soirée au MuCEM pour un focus sur le travail de la réalisatrice germano-turque, Asli Özge, dans le cadre d'un partenariat  nouveau avec le Festival International du Films de Femmes de Dortmund/Cologne, brillamment représenté par Betty Schiel, sa programmatrice.

On le voit, Films Femmes Méditerranée, malgré les difficultés, a donc encore cette année « tenu » ses partis pris tout en creusant de nouvelles pistes de développement. Merci à tous, institutionnels, et en particulier la Ville de Marseille et la Région Provence Alpes Côte d'Azur, mécènes privés, et bénévoles qui nous ont « supportées » sans faillir !

Et oui…osons le, rendez-vous en 2015, pour un dixième anniversaire surprenant !  L'équipe FFM

 

FILMS - FICTIONS et DOCUMENTAIRES présentés par FFM

Le Meraviglie d'Alice Rohrwacher  -  Des Étoiles de Dyana Gaye -  Barak de Mali Arun - Slameuses de Catherine Tissier - Electro Chaabi de Hind Meddeb -  Not Who We Are de Carol Mansour - Mare Magnum de Letizia Gullo et Ester Sparatore - Araf de Yesim Ustaoglu - Je voyage seule de Maria Sole Tognazzi - Qui Vive de Mariane Tardieu - L'année des lucioles de Chantal briet - Yo decido, El tren de la libertad Men On the Bridge d'Asli Özge - Respire de Mélanie Laurent - Palerme d'Emma Dante - Self Made de Shira Geffen - La Tour de Guet de Pelin Esmer - Syrie, Journaux intimes de la révolution de catherine Donati et Carine Lefebvre Quennell - Sout et Shabab, la voix des jeunes de Nina Hubinet, Pauline Beunies, Rachida Ekl Azzousi et Marion Guenard - Fatea, le travail des femmes en Algérie de Carole Filiu

Palmarès 13 en Courts - 2014

L'article de ZIBELINE : La nuit des 13 Courts

Le JURY 13 EN COURTS 2014 / Monique Deregibus, Bania Medjbar, Sylvie Morata et Catherine Poitevin

Une mention décernée à Leur Nuit de Narrimane Yamma Faqir  (Maroc)

"Un beau personnage de femme, très surprenant évoqué avec une économie de moyens. Un petit bout d'humanité émouvant."

PRIX DU JURY doté par la société ALRIS :

Dinola de Mariam Khatchvani .(Géorgie)

qui "raconte avec une économie de moyens au service d'une mise en scène éblouissante, la rudesse d'un pays, l'enfermement des femmes et des enfants, la perpétuation d'une tradition injuste.Une fiction inspirée par une histoire vraie : celle de la grand-mère de la réalisatrice et bien d'autres femmes sans doute."

PRIX du PUBLIC doté par la société MOTTA : Peau de colle  de Kaouther Ben Hania (Tunisie)

PRIX DES COLLEGIENS doté par le Collège Thiers : Peau de colle de Kaouther Ben Hania (Tunisie)

"Une histoire originale et drôle avec un personnage principal, une petite fille, Amira, surprenante et attachante avec ses mimiques et ses sourires insolents et une musique qui rythme admirablement l’action."

Palmarès Hyères En Courts 2014 PRIX du PUBLIC : 

Peau de colle  de Kaouther Ben Hania (Tunisie).