top of page
logo-2022.png

Blackbird, Blackbird, Blackberry d'Elene Naveriani - Barjols

Fiction | 1h50 | Géorgie | 2023 - Présenté par Films Femmes Méditerranée - Dimanche 3 mars 19h - Cinéma Odéon - Rue du Barri, 83670 Barjols

Synopsis : 

Etéro cueille des mûres près de son village natal. Soudain, un merle s’envole, elle tombe dans un ravin. Célibataire depuis toujours, elle cultive une liberté assumée sous le regard acéré des commères du village. Peu de temps après sa chute, elle tombe amoureuse.

En partenariat avec Ciné Bleu et FemmESTIVAL.

Blackbird

Peter Pan de Natacha Samuel et Florent Klockenbring - à La Ciotat

peter pan.jpg

Fiction | 1h48 | France | 2023 - Présenté par Film Femmes Méditerranée - Vendredi 29 mars 20h30 

Synopsis : 

À la manière d’une odyssée, Djibril arpente la ville de Marseille à la rencontre de personnalités tout aussi errantes que lui. Au travers des récits et des gestes qui sont autant de dons qui sont faits à notre héros en quête de but, se dessine une cité à la fois terre d’exil et de départ vers de nouveaux horizons.

En partenariat avec le Cinéma Eden - Théâtre la Ciotat.

Les Filles de Mai Zeterling - à Aix en provence - 8/03/2024

les filles.jpg

Films Femmes Méditerranée et l’Institut de l'Image vous invitent à une séance spéciale le 8 mars, dédiée au film Les Filles (1968) de Mai Zeterling, réalisatrice suédoise pionnière du cinéma féministe, quelque peu oubliée par l'histoire.

Cette séance se déroule dans le cadre de la troisième édition des 𝐏𝐫𝐨𝐣𝐞𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧𝐬 𝐏𝐥𝐮𝐫𝐢𝐞𝐥𝐥𝐞𝐬 : 𝐅𝐞𝐦𝐦𝐞𝐬 𝐞𝐧 𝐦𝐨𝐮𝐯𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭. Une initiative de la 𝐌𝐞́𝐭𝐫𝐨𝐩𝐨𝐥𝐞 𝐀𝐢𝐱-𝐌𝐚𝐫𝐬𝐞𝐢𝐥𝐥𝐞-𝐏𝐫𝐨𝐯𝐞𝐧𝐜𝐞. Avec le soutien programmatique et logistique du 𝐕𝐢𝐝𝐞𝐨𝐝𝐫𝐨𝐦𝐞 𝟐 (https://www.videodrome2.fr/projections-plurielles-les.../).

Vendredi 8 mars à 20h00

Amphithéâtre de l’école supérieure d’art d’Aix-en-Provence Félix Ciccolini.

𝐒𝐲𝐧𝐨𝐩𝐬𝐢𝐬 :

Trois comédiennes partent en tournée pour jouer Lysistrata d’Aristophane. Presque deux mille ans les séparent de l’écriture de cette pièce, pourtant les trois interprètes trouvent en leurs personnages des échos troublants à leur propre vie…

En partenariat avec @ampmetropole @videodrome2 @institut_image

Retour sur la leçon de cinéma d'Elene Naveriani

Elene Naveriani, réalisatrice géorgienne, était venue à nos 18° Rencontres de 2023, présenter son film Blackbir, Blackbird, Blackberry mais aussi donner sa leçons de cinéma, pour notre plus grand plaisir, au Vidéodrôme2 le vendredi 24 novembre. 

Né.e en 1985 à Tbilissi (Géorgie), Elene Naveriani étudie la peinture à l’académie d’État de Tbilissi, puis sort diplômé.e en Cinéma de la Haute École d’Art et de Design de Genève. Iel cofonde le collectif et la société de production Mishkin pour aborder les thèmes du genre et de la sexualité dans la société géorgienne.

Bye Bye Tibériade de Lina Soualem

Bye bye tyberiade.jpg

Projeté en avant-première lors de nos 18e Rencontres Films Femmes Méditerranée, le film Bye Bye Tibériade, réalisé par Lina Soualem, sort officiellement en salle à partir du 21 février dans tous les cinémas de France.

Hiam Abbass a quitté son village palestinien pour réaliser son rêve de devenir actrice en Europe, laissant derrière elle sa mère, sa grand-mère et ses sept sœurs. Trente ans plus tard, sa fille Lina, réalisatrice, retourne avec elle sur les traces des lieux disparus et des mémoires dispersées de quatre générations de femmes palestiniennes. Véritable tissage d’images du présent et d’archives familiales et historiques, le film devient l’exploration de la transmission de mémoire, de lieux, de féminité, de résistance, dans la vie de femmes qui ont appris à tout quitter et à tout recommencer.

LES FILLES D'OLFA de Kaouther Ben Hania

les filles d'olfa.png

Le film documentaire de Kaouther Ben Hania Les filles d'Olfa a obtenu le César 2024 du Meilleur Documentaire. Films Femmes Méditerranée suit depuis longtemps la réalisatrice et a présenté aux cours de ses Rencontres, en 2014 le court métrage Peau de Colle, en 2017 La Belle et la meute, suivie de la Leçon de Cinéma au Vidéodrome2, en 2022 L'homme qui a vendu sa peau, et en 2023 en avant-première au cinéma Variétés à Marseille : Les filles d'Olfa en présence de la réalisatrice.

Révélé en compétition au Festival de Cannes 2023, Les Filles d'Olfa ont reçu l'Oeil d'or, le César du meilleur documentaire et de nombreux prix internationaux. Le film est toujours en lice pour l'Oscar.

Le jeudi 4 avril, le jury remettra le 7e Prix Alice Guy à la réalisatrice Kaouther Ben Hania et à son équipe sur la scène du mythique Max Linder Panorama. 

Films Femmes Méditerranée s'expose sur UniversCiné ! 

universCiné.png

Désormais Films Femmes Méditerranée et la plateforme UniversCiné s'associent pour mettre en lumière le cinéma des réalisatrices méditerranéennes et la singularité de leurs écritures cinématographiques.

En attendant les 18èmes Rencontres qui auront lieu cette année du 18 au 24 novembre, vous pouvez dès aujourd’hui, y trouver une sélection des films qui ont fait l'histoire des Rencontres. Une occasion de (re)découvrir tout au long de l’année la richesse et la diversité de ces œuvres.

Lien vers UniversCiné

FFM : SOYONS AMI.E.S ! I ADHÉSION 2024

On a fait le bilan, calmement, en se remémorant les dernières Rencontres et maintenant, il est l'heure de préparer la suite.

Et pour anticiper l'avenir du mieux que l'on puisse, on a besoin de vous !

L'adhésion à FFM vous permet d'accéder à une myriade d'avantages et surtout, elle encourage la création et donne la parole aux femmes à travers le cinéma.

Alors n'attendez plus et rejoignez- nous. Adhérez via helloasso 

ou par virement : bulletin d'adhésion 2024.

Captation de la leçon de cinéma d'Erige Sehiri

Erige Sehri réalisatrice.jpg

Films Femmes Méditerranée inaugure sa chaïne Youtube !

Nous publierons sur celle-ci les masterclass, tables rondes et temps forts de la vie de la structure.

Profitez dès maintenant de ce nouvel outil pour(re)découvrir la leçon de cinéma de Erige Sehiri, enregistrée lors des 17e rencontres, le 29 novembre 2022 au Vidéodrome 2.

Le film Sous les Figues d' Erige Sehiri, projeté pendant les Rencontres FFM de 2022, le 26 novembre  au cinéma Les Variétés lors de la séance d’ouverture, avait été suivi par la leçon de cinéma animée par la réalisatrice au Vidéodrôme oû elle évoque les conditions de sa création. Voici le lien de la captation de cette séance : https://youtu.be/hvRCutHyAPg.

Captation réalisée par l'Ecole Kourtrajmé Marseille.

Equipe - Etudiante Réalisation /Cadre/Montage : Sarah Masneri - Etudiant Son : Eddy Ladj - Encadrant Technique Réalisation - Marie Vinay - Encadrant Technique Cadre : Alexis Sandoval Camargo - Encadrante Technique Production : Anaïs Bremond

SOLIDARITÉ AVEC LES FEMMES ET LE PEUPLE IRANIEN EN SOULÈVEMENT

"Nous, producteur·rice·s, auteur·rice·s, réalisateur·rice·s, technicien·ne·s, comédien·ne·s, distributeur·rice·s, responsables de festivals et l’ensemble de l’industrie du cinéma français, souhaitons collectivement exprimer notre soutien aux femmes iraniennes qui luttent aujourd’hui pour leur liberté au péril de leur vie, et au peuple iranien qui soutient courageusement leur révolte.

Nous appelons tou·te·s celles et ceux qui s’insurgent contre l’assassinat de Mahsa Amini et la répression massive, brutale et meurtrière, ordonnée par les autorités iraniennes, à exprimer haut et fort leur solidarité à l’égard du peuple iranien.

Zan, Zendegi, Azadi. Femme, Vie, Liberté. Que les mots scandés par les Iraniennes, et repris par tou·te·s les manifestant·e·s, soient entendus. Qu’ils permettent de faire cesser une insoutenable coercition et ouvrent enfin la voie à une nouvelle ère en Iran, et partout où les femmes sont victimes de l’obscurantisme. Ce combat universel pour les femmes, pour la vie et pour la liberté est aussi le nôtre."

FEMMES AFGHANES, AU RISQUE DE LA LIBERTÉ :
TABLE RONDE FFM 2021

afganes.jpg

Pour ne pas les oublier, voici le lien de la vidéo, résultat de la captation de la table ronde "Femmes Afghanes, au risque de la liberté", réalisée le samedi 20 novembre 2021 par Alain Barlatier à la mairie du 1e et du 7e arrondissements de Marseille en ouverture de la 16e édition des rencontres Films Femmes Méditerranée.

Vous trouverez 7 capsules, correspondant aux moments forts des interventions des invitées de FFM.

Chaque capsule indépendante, porte le nom de l’intervenante principale.

Nous remercions toutes celles et ceux qui ont permis, par leur engagement, la réalisation de ce moment d’écoute et de partage.

Lien du visionnage.

DÉCLARATION COMMUNE DE TROIS ASSOCIATIONS IRANIENNES DE CINÉMA DOCUMENTAIRE

iranienes.jpg

Le 10 mai dernier au matin, au moins dix réalisatrices et réalisateurs de documentaire ont subi une perquisition à leur domicile ou leur bureau. Leur matériel – ordinateurs, disques durs, téléphones et autres outils de travail – ont été confisqués. Parmi elles et eux, deux réalisatrices, Mina Keshavarz et Firouzeh Khosravani, ont été arrêtées sans aucune explication officielle.

Ces derniers jours, sur le conseil de leurs avocats et de leurs familles, nous nous sommes gardés de toute réaction publique, ne serait-ce qu’en relayant des informations sur leur situation, afin d’éviter le risque d’y porter préjudice. Mais malgré les promesses, nous n’avons toujours aucune visibilité concernant la situation de nos collègues. Aucune explication officielle n’a été donnée sur les raisons de ces arrestations, ni sur la suite éventuelle de la procédure. Aujourd’hui, en tant que membres des bureaux de trois associations actives dans le cinéma documentaire iranien, et en vertu de nos responsabilités syndicales et associatives, nous demandons que soit énoncée clairement la raison de l’arrestation de nos collègues, et nous réclamons leur libération immédiate. Nous exigeons une procédure transparente, publique et la plus diligente possible.

COMMUNIQUÉ

Çiğdem Mater.jpg

Nous sommes très tristes et abasourdies d'apprendre le verdict du tribunal turc, condamnant Osman Kavala à la réclusion à perpétuité et sept autres membres d'Anadolu Kültür à 18 ans de réclusion.
Nous condamnons fermement ce verdict et sommes solidaires avec : Çiğdem Mater, Yiğit Ali Ekmekçi, Ali Hakan Altınay, Mine Özerden, Mücella Yapıcı, Tayfun Kahraman et Can Atalay.
Nous connaissions Çiğdem Mater (photo) car elle est la productrice de la réalisatrice Damla Yolac qui a participé à notre Atelier Pro et plus si affinités en 2019 avec son film Ne m'oublie pas.

Nous nous joignons aux appels de la Cour européenne des droits de l'homme pour une libération immédiate.

bottom of page