facebook.png
twitter_gris.png

© 2018 Association Films Femmes Méditerranée 2 rue Henri Barbusse 13001 Marseille 

Édition 2015

Delphine Seyrig

2015, Films Femmes Méditerranée fête ses 10 ans riches en rencontres et en découvertes d’un cinéma du Sud au féminin. Cette année encore quinze pays représentés, de nombreux invités, 42 films, fictions et documentaires, longs et courts métrages, inédits ou avant-premières dans le cadre d’un espace élargi à  « d’autres Méditerranées ». Des 10è Rencontres, plus que jamais, marquées par une actualité qui bouleverse  la vie des femmes. Notre programmation témoigne certes de la dureté des temps, mais elle est aussi porteuse d’espoir avec des " histoires de femmes " qui  jamais ne renoncent. La vie est là, plus forte que l’oppression patriarcale avec, par exemple, Vierge sous serment de Laura Bispuri , plus opiniâtre que les interdits religieux avec  No land’s song de l’iranienne Ayat Najafi,plus tenace que le silence de la mort avec Les messagers d’Héléne Crouzillat et Laetitia Tura ou Todos estan muertos de Beatriz Sanchis..Dans le même esprit, Les Rencontres 2015, font une large place aux débats.

Les moments forts : Deux évènements soutenus par ARTE Actions Culturelles et la Région PACA:

Une rencontre, le 8 octobre à l’Alcazar BMVR, "A quoi rêvent les méditerranéennes devant les séries turques ?".  Pourquoi un tel succès international qui interroge les valeurs et les modèles sociaux véhiculés par ces séries.  Avec entre autres,  la réalisatrice grecque de Kismet  et  Hülya Ugur Tanriöver,  sociologue de l’université de Galatasaray d’Istanbul.

Une table ronde le 10 octobre à la Villa Méditerranée, sur l’accueil des migrants "De l’exil à l’enracinement, d’autres possibles…". Un débat conduit autour du documentaire "work in progress" réalisé par Shu Aïllo  et Catherine Catella ,  Un village de Calabre, chronique  d’hospitalité des habitants de Riace. En présence de Dominico Lucano, Maire de Riace. 

Deux moments cinématographiques d’exception:

Un hommage au cinéma de Delphine Seyrig, femme engagée, les 11 et 18 octobre au MuCEM avec la projection de films réalisés ou joués par l’actrice.

Une Master class, en partenariat avec la Région, avec deux réalisatrices , la géorgienne Salome Alexi et la turque Emine Emel Balci 

13 en Courts :

Depuis 2009, Films Femmes Méditerranée a eu à cœur de montrer le travail de jeunes réalisatrices qui commencent souvent leur parcours en cinéma par des courts métrages. 13 en courts propose donc une sélection de 13 courts métrages* réalisés par des femmes venant des deux rives de la Méditerranée, présentée au cours d’une soirée d’une durée de quatre heures environ. Les films sont en compétition pour le Prix du Public auquel s’ajoute depuis 2012 le Prix du Jury de professionnelles du cinéma.

 

Le PALMARÈS des courts métrages a été annoncé à la soirée de clôture Marseille-centre le 13 octobre au Cinéma le Prado par les trois jury :

1 - Prix du JURY, doté par BNP-Paribas : Quelques secondes de Nora El Hourch - Mention spéciale à Ahlem d’Alexandra Peschetta - 

 Prix du PUBLIC, doté par Motta : L’Amérique de la femme de Blandine Lenoir 

2 - SÉLECTION  - 6 courts métrages

Prix des Collégiens, doté par le Collège Thiers de Marseille : L’Amérique de la femme de Blandine Lenoir

Prix Ciné des femmes, doté par l’association SAFAR : Frontières de Claire Cahen et Ali Esmili

3 - PRIX HYERES En courts

 Le public de Hyères en courts a attribué son prix à L' Amérique de la femme de Blandine Lenoir.